Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 Oct

Ein kleines Bier bitte !

Publié par VéroVéro7

Ou « comment survivre » à Majorque !

Majorque est probablement le 17ème Land allemand.

Arrivée à Majorque by night le samedi soir 20h30. Beaucoup de monde aux contrôles anti-covid, en provenance de Aberdeen, Copenhague, Olso, Stuttgart, Munich et Nantes.

Nous récupérons notre petite Fiat Panda (pas de 500 chez notre loueur, déception) et filons au nord de l’ile à proximité d’Alcúdia. Hébergement pour 5 jours au Valentin Playa de Muro. Bungalow, piscine petit déj et diner inclus, mais surtout bien situé pour visiter le Nord Ouest et le Nord Est de l’ile.

Ici, il faut juste apprendre à parler allemand... avant même de s’essayer à l’anglais, les espagnols nous parlent en allemand, puis tentent l’anglais et terminent en espagnol ! 

Alors on fait des phrases du style « ein cerveza, please, danke gracias », ça permet de survivre facilement.

Première journée en amateur ! Vers 10h, nous partons visiter la réserve naturelle de S’Albufera à 4 km de notre hôtel : sans eau, sans chapeau, Francis en jeans et moi en basket de ville sans chaussettes. 

Joli espace naturel entre plan d’eau, canaux, roseaux et oiseaux (plus de 320 espèces d’oiseaux différentes y ont été dénombrées, mais le mois d’octobre ne doit pas être la période la plus propice pour les découvrir). Nous croisons quand même quelques hérons et cygnes et surtout beaucoup de canards.

Rando rouge

Rando rouge

Parc de S’AlbuferaParc de S’Albufera
Parc de S’Albufera

Parc de S’Albufera

Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !
La mare au canardsssss

La mare au canardsssss

Après 3 heures de balade, assoiffés, les pieds cloqués nous retournons à l’hôtel nous reposer un peu avant de partir découvrir les remparts d’Alcúdia. 

Sympathique cité qui a gardé de très jolis vestiges de l’époque médiévale. La pierre ocre, le ciel bleu et un soleil déclinant composent une belle carte postale de vacances.

Alcúdia

Alcúdia

Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !

Seconde journée comme des pros : direction Cap des Pinar, au nord d’Alcúdia. Chaussures de randonnées aux pieds, poche à eau et picnic dans les sacs à dos, nous partons pour 4 à 5 heures de marche au départ de l’Ermita de la Victoria, direction la Talaia d’Alcúdia (point culminant du cap) qui offre un panorama à 360° sur le cap puis descente (un peu casse-gueule) vers le refuge des Coll Baix et sa plage en contrebas.

La descente vers la plage se fait tout d’abord via un chemin classique puis en escalade sur les rochers pour enfin atteindre une plage de sable et galets gris. La plage est limitée à 912 personnes... je ne sais pas qui réalise le décompte !

 

Rando marron

Rando marron

Vue sur le cap de Fromentor

Vue sur le cap de Fromentor

Depuis Talaia d’Alcúdia, vue sur la ville, sa baie sur la droite, playa de Muro à gauche

Depuis Talaia d’Alcúdia, vue sur la ville, sa baie sur la droite, playa de Muro à gauche

Le point culminant, vu d’en bas

Le point culminant, vu d’en bas

Plage de Coll Baix
Plage de Coll BaixPlage de Coll Baix
Plage de Coll Baix

Plage de Coll Baix

Chemin d’accès

Chemin d’accès

Le retour se fait le long du lit d’une rivière à sec. Quelques petites interrogations sur la direction à suivre : nous avons toujours notre même petit guide très mal traduit qui nous indique les directions à ne pas prendre, mais jamais celle à suivre !!! Et comme nous sommes des pros, j’ai acheté les cartes « IGN » de Majorque mais j’ai oublié de les télécharger (en fait j’ai oublié que je les avais achetées) ! Erreur réparée le soir même... nous allons pouvoir poursuivre notre séjour d’intenses marches forcées... sans oublier la genouillère pour les descentes ;-((

Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !

Mardi : qui veut aller loin ménage sa monture !

Petite journée au programme pour récupérer de la veille et ne pas griller toutes nos cartouches d’énergie. Direction Nord Est de l’île avec visite de Cala Mesquida, Cala Torta, Cala Aguila (où Francis m’a promis une séance de snorkelling) et visite de Artà petite cité médiévale.

Marche entre les plages Mesquida et Torta le matin, déambulation dans Arta autour de midi et direction snorkelling l’après-midi.

Pour le snorkelling, on repassera. Trop de vagues, pas de visibilité.En  revanche bain de mer très agréable. Comme en Bretagne au début, on se dit « le plus dur c’est d’y aller »,  mais finalement, la différence c’est qu’on y reste !

Petite piqure de méduse pour Francis, je me sens moins seule avec mes piqures de moustique !

De cala Mesquida à cala Torta à cala MesquidaDe cala Mesquida à cala Torta à cala Mesquida
De cala Mesquida à cala Torta à cala MesquidaDe cala Mesquida à cala Torta à cala Mesquida
De cala Mesquida à cala Torta à cala MesquidaDe cala Mesquida à cala Torta à cala Mesquida

De cala Mesquida à cala Torta à cala Mesquida

ArtaArta
Arta

Arta

Ein kleines Bier bitte !Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !

Mercredi : allez soyons fous, rando programmée au Cap Fromentor. Organisation au top : carte de randonnée, picnic, coupe vent, chaussures de rando, genouillère et petit déjeuner roboratif pour tenir une bonne journée de marche.

Nous partons presque tôt pour éviter le trop plein de  voitures et de vélos sur les petites routes du Cap de Fromentor.

Arrivés sur le Cap, le ciel est bien sombre, le vent bien violent, ma volonté bien faible... un brusque accès de « feignasserie » m’atteint de plein fouet ! Changement de programme, on va aller de Cala en Cala entre voiture et quelques marches à pied tout de même.

Après une petite descente dans la cala Figuerra, halte venteuse, très venteuse au Mirador de Carla et Nico ;-( ... la vue est spectaculaire sur le cap, la cala Figuera, Port Pollença et plus loin encore.

Vue sur le phare de Fromentor

Vue sur le phare de Fromentor

Cala Figuera
Cala Figuera

Cala Figuera

Point de vue du Mirador
Point de vue du MiradorPoint de vue du Mirador

Point de vue du Mirador

Ein kleines Bier bitte !

Nous repartons, depuis Port de Pollença vers la cala de Boquer pour un picnic entre les palmiers nains à l’abri du vent. La mer est très agitée et n’invite pas à la baignade en se fracassant sur les rochers bordant la petite plage.

 

Cala de Boquer
Cala de BoquerCala de Boquer
Cala de Boquer

Cala de Boquer

Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !Ein kleines Bier bitte !
Ein kleines Bier bitte !
Cala Sant Vicenç
Cala Sant VicençCala Sant Vicenç

Cala Sant Vicenç

Dernier détour via la cala Sant Vicenç. Pas de marche, beaucoup d’embruns et toujours autant de vent.

Sur notre route du retour, nous longeons la baie d’Alcúdia où des dizaines de kitesurfeurs se sont donnés rendez-vous.

Retour à l’hôtel après un petit détour où nous échouons sur Playa de Muro en compagnie des méduses ... mais pas que.

Ein kleines Bier bitte !

Dernier soir au Valentin Playa de Muro Hôtel. 

Juste le temps de finir notre bouteille de Merlot marjorquin.

L’hôtel est plutôt pas mal situé juste à l’entrée de Can Picafort, à quelques centaines de mètre de la plage. La côte nord vaut le détour, les randonnées y sont accessibles et les points de vue décoiffants.

Seule précaution : ne pas y séjourner de Juin à Septembre !

Commenter cet article
E
ça a l'air magnifique quand même!
Répondre
K
Pas d'eau... vous n'apprendrez donc jamais!
Répondre
L
Chaussures de ville ! En vacances ! C' est vouloir faire les snobs ! Bisous !
Répondre